Accueil  >  L'AFI  >  Présentation

Présentation

Notre histoire est en marche…

 

Née au Ghana durant la CAN 2008, l’idée de créer une association de joueurs a abouti dix-huit mois plus tard. Portée par les membres de l’équipe nationale, décidés à agir dans le plus bel esprit de solidarité, l’Association des Footballeurs Ivoiriens, l’Afi, a tenu son assemblée générale constitutive dans le lieu de villégiature des Eléphants, le 16 juin à Abidjan, entre deux matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2010.
L’AFI a été créée pour défendre les droits et les intérêts des footballeurs ivoiriens.
Voici les déclarations faites, le 16 juin 2010 à Abidjan, par quatre des participants à l’AG constitutive. Elles restent d’actualité, malgré les changements intervenus notamment à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football, la Fif.

« Les dirigeants sont décidés à discuter avec nous pour faire avancer le processus au plus vite. L’engagement du président Anouma à nos côtés, sa capacité à mobiliser les énergies, sa volonté de s’appuyer, au niveau national, sur une association de joueurs forte, autonome et respectueuse font qu’il n’y a rien d’impossible, à condition de travailler en bonne entente. C’est aussi, bien évidemment, notre volonté… »
(Cyrille Domoraud)

« Pour ne rien laisser au hasard, nous avons souhaité associer qu’un footballeur professionnel qui évolue en Côte d’Ivoire soit à nos côtés. Le message est clair : cette association, même si elle est née de la volonté de joueurs expatriés, s’adresse avant tout aux footballeurs ivoiriens qui exercent leur métier au pays. C’est à eux que nous pensons en priorité, c’est eux que nous voulons aider, soutenir, c’est avec eux que nous voulons partager notre expérience. »
(Kolo Touré)

« Nous savons tous qui nous sommes et d’où nous venons. Nous n’agissons pas pour la gloire, nous n’agissons pas pour que l’on dise du bien de nous, nous agissons parce que nous sommes conscients des réalités quotidiennes auxquelles les footballeurs ivoiriens sont confrontés. »
(Aruna Dindane)

« Nous ne partons pas en guerre, nous voulons juste faire entendre notre voix et, par le dialogue, faire évoluer positivement les choses et le statut du footballeur professionnel en Côte d’Ivoire. Tout le monde aura à y gagner et les dirigeants l’ont bien compris. Nous ne voulons pas agir contre eux, nous voulons travailler avec eux, avec tous les joueurs, avec toutes les bonnes volontés, que pour le football ivoirien en sorte vainqueur. »
(Didier Drogba)



FIFPro Fédération Ivoirienne de football Aequalia BACI STAMVIE DPPI Compagnie Ivoirienne d'électricité